LES ChenilleS processionnaires du chêne et du pin

Source FDGDON 56 

Ces deux types de chenilles processionnaires sont présents en Morbihan.

La chenille processionnaire du pin est un insecte de l’ordre des lépidoptères connu pour son mode de déplacement en file indienne. Elle est présente dans le Morbihan depuis de nombreuses années, avec un effectif de population beaucoup plus important au sud.
La chenille processionnaire du chêne est apparue sur notre département et de façon très importante en 2007. Depuis, elle se cantonne surtout au sud du Morbihan mais avec un effectif de population plus faible.

Les conséquences de leur présence sont de deux ordres :

  • Défoliation des arbres entraînant un affaiblissement  des sujets fortement touchés ( perte de croissance et vulnérabilité plus grande aux maladies )
  • risques de réactions allergiques ( urtications, démangeaisons, oedèmes ), parfois grave, chez l’homme et les animaux domestiques. En effet, ces chenilles libèrent, à certains stades de leur développement,  de nombreux poils microscopiques, sorte de petits harpons qui se fixent dans la peau. Suite à un frottement,  ceux-ci se cassent et libèrent du venin provoquant des allergies. La période à risque s’étale de janvier à mai pour la processionnaire du pin et de fin mai à fin juillet pour la processionnaire du chêne.

 

Que faire ou ne pas faire face aux chenilles processionnaires du Pin ou du Chêne ?

Chenilles-processionnaires-Que faire ou ne pas faire

 

Quels sont les moyens de lutte contre les chenilles processionnaires du Pin ?

Les Moyens de Lutte Chenilles Processionnaires du Pin

 

Partager cette page sur :